Sondor

Perchée à 3.500 mètres d'altitude, non loin de la lagune de Pacucha, la cité de Sondor fut, à l'époque inca, un centre administratif important destiné au contrôle des productions d'or, de coca, de piment, de plumes ou de manioc en provenance de la jungle. Etablie sur une voie secrète des Incas, à soixante-dix kilomètres environ à l'ouest de Curamba, Sondor a-t-elle abrité la noblesse de Cusco dans sa fuite éperdue vers Païtiti ?

Sondor
Sondor, centre administratif et militaire inca, fut découverte par Raúl del Mar Ismodes peu après Curamba. La cité est en cours de restauration.

La cité comprenait six secteurs d'activités, dont un impressionnant quartier cérémoniel, dominé par son grand usnu circulaire, au sommet duquel repose toujours le grand dieu Jaguar, tourné vers l'est, vers la jungle. L'ensemble est associé à d'étranges tombes circulaires. Des centaines de momies, enveloppées dans leurs fardos, y dorment encore d'un sommeil aujourd'hui précaire. Ailleurs, d'autres secteurs, appartenant à la classe dirigeante et à une classe artisanale très active, témoignent toujours de la vitalité passée de Sondor.

Raúl del Mar Ismodes

 

Sondor
Vue générale de la cité de Sondor (Juillet 2002)

© Thierry Jamin, 1998-2018 | Mentions légales | Plan du site |Réalisation : Prodiris | Haut de page
Facebook

  • « Païtiti 2018 »... C’est reparti !


    Malgré l’incroyable affaire des « momies de Nasca », qui a monopolisé Thierry et son équipe durant toute l’année 2017, l’Institut Inkari – Cusco reprend ses priorités pour 2018. Toute l’équipe de Thierry Jamin se mobilise actuellement pour mettre en place cette expédition de grande envergure dont... En savoir plus

  • L’ « affaire de Nasca » continue !


    Pour ceux qui en douteraient peut-être, Thierry Jamin et toute l’équipe de l’Institut Inkari – Cusco restent plus que jamais mobilisés sur cette incroyable histoire des corps momifiés de Nasca. Cette année 2018 apportera sans doute des réponses définitives sur l’authenticité, ou non, de cette aff... En savoir plus

  • La DIRAVPOL avec « Païtiti 2018 » !


    La DIRAVPOL-PNP (Police Nationale du Prou) participera avec lquipe de lInstituto Inkari Cusco cette dcisive campagne dexploration sur les traces de la cit perdue. Grce lappui dun hlicoptre de type MI-17B de la PNP, Thierry Jamin et son groupe devraient pouvoir accder directement leur zone de recherche, si difficile daccs

Français Spañol English